À propos

Se syndiquer : parce que la solidarité, ça rapporte!

Choisir le syndicat Unifor

Face à un capital de plus en plus agressif, le monde du travail est soumis à de profonds changements. Malheureusement, ce sont trop souvent les travailleurs et les travailleuses qui se retrouvent à faire les frais de l’appétit des actionnaires et de la quête perpétuelle de la croissance. Des attaques constantes aux régimes de retraite à la précarisation généralisée des emplois, la classe moyenne québécoise a plus que jamais besoin de se regrouper afin de faire face aux défis de l’économie contemporaine.

C’est de la nécessité de bâtir un tel pouvoir que le syndicat Unifor est né. En 2013, deux des plus importants syndicats canadiens, le SCEP et les TCA, ont choisi de s’unir afin de fonder une force ouvrière sans précédent : Unifor, le plus important syndicat du secteur privé au pays.

Unifor est un syndicat moderne et inclusif présent dans toutes les régions du Québec et dans toutes les sphères de l’activité économique. Avec plus de 315 000 membres au Canada dont 55 000 au Québec, Unifor est une organisation influente qui a les moyens de ses ambitions.

Tout en négociant des conventions collectives à l’avant-garde dans chacun des secteurs qu’il représente, le syndicat Unifor lutte sans relâche pour des milieux de travail plus sécuritaires où chacun est respecté. Unifor est actif dans les communautés québécoises que ce soit pour l’obtention de meilleures conditions de travail et de vie pour ses membres, pour promouvoir la création d’emplois de qualité, pour soutenir des initiatives collectives structurantes ou pour promouvoir l’égalité et lutter contre la discrimination.

Affilié à la plus importante centrale syndicale du Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). Unifor est un syndicat résolument tourné vers l’avenir, un syndicat pour toutes et tous, un syndicat pour le Québec. Faites partie du mouvement! Joignez-vous à nous!

Processus de syndicalisation : un droit reconnu

Les travailleuses et travailleurs choisissent de devenir membres d’un syndicat pour de nombreuses raisons. Les différentes études réalisées au fil des ans ont démontré que le premier motif qui pousse les gens à le faire est de vouloir être respecté au travail. Se syndiquer est un droit protégé par la loi. C’est un droit que les travailleuses et travailleurs exercent collectivement en signant une carte d’adhésion individuelle et en payant la somme de 2 $ à titre de première cotisation (5 $ si votre unité est de juridiction fédérale). Une fois que la majorité des salariés d’une entreprise sont favorables à la syndicalisation, c’est l’instance gouvernementale responsable qui accrédite l’unité nouvellement formée. La loi prévoit et s’assure que tout ce processus soit totalement confidentiel. Ceci signifie que votre employeur ne connaîtra jamais le nom des travailleuses et travailleurs qui se sont impliqués dans la campagne de syndicalisation ou qui ont signé une carte d’adhésion.

Les lois vous protègent

Les lois tant canadiennes que québécoises vous reconnaissent le droit d'appartenir à un syndicat, de participer à sa formation et à ses activités. De plus, elles interdisent toute intimidation, menace ou représailles à l'endroit d'une ou d'un salarié qui décide de se syndiquer. À partir du moment où un groupe de travailleuses et travailleurs demande à être syndiqué, l'employeur ne peut modifier les salaires et les conditions de travail.

Convention collective : équité et respect

L’une des plus importantes missions d’un syndicat est la négociation d’une convention collective. La convention collective a force de loi et elle détermine les conditions de travail pour un groupe de salariés syndiqué. Elle doit être acceptée par une majorité de membres pour être en vigueur. La convention collective combat les iniquités au travail en établissant des règles claires et en fixant des conditions comme le salaire, les avantages sociaux, les promotions, etc.

D’ailleurs, saviez-vous qu’au Canada, grâce à la négociation collective, le salaire moyen des syndiqués est de 4,29 $ de l’heure supérieur à celui des non-syndiqués?

Autres protections

Bien sûr, il n’y a pas que les conditions de travail prévues à la convention collective, il y a également toutes celles qui sont prévues dans les différentes lois québécoises et canadiennes comme la Loi sur la santé et la sécurité au travail, la Charte des droits et libertés ou la Loi sur les normes du travail. Bien que ces législations s’appliquent à tous les salariés, syndiqués ou non, la pratique démontre qu’il n’est pas facile d’entreprendre un recours individuellement. Adhérer à un syndicat permet d’avoir recours, en tout temps, au support nécessaire pour exercer ses droits, si complexes soient les lois et les règles. Les syndicats travaillent sans relâche afin de bonifier les conditions de travail de leurs membres, bien au-delà de ce qui est prévu à ces lois, qui sont malheureusement souvent minimales.

En action dans les communautés

Heureusement, l’action syndicale ne s’arrête pas là, les syndicats militent aussi activement afin d’améliorer les conditions de vie et de travail pour toutes et pour tous. Aussi, Unifor a à coeur de s’impliquer au sein des communautés en participant activement au mouvement progressiste au sein de notre société. Pour en savoir plus sur ce que le syndicat Unifor peut faire pour vous, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Se syndiquer avec Unifor

Chaque année des milliers de personnes choisissent de rejoindre les rangs d’un syndicat. Au Québec, c’est près de 1 400 000 de travailleuses et de travailleurs qui sont syndiqués.

Devenir membre du syndicat Unifor, c’est prendre en main son avenir en adhérant au plus important syndicat du secteur privé au Québec, tout comme au Canada. C’est se donner les moyens de réussir à négocier collectivement de meilleures conditions de travail en s’assurant du support d’une force qui regroupe 300 000 travailleuses et travailleurs dans toutes les régions et toutes les sphères de l’économie.

Joindre Unifor, c’est se donner les bons outils en vue d’instaurer un milieu de travail où règnent le respect et la dignité, mais aussi d’obtenir de meilleurs salaires et avantages sociaux. C’est joindre un syndicat moderne, fort et diversifié qui met tout en place pour offrir les meilleurs services à ses membres.

Pour contacter un membre de notre équipe :

François Beaudoin
565, boul. Crémazie Est,
Bureau 10 100, Montréal, (Québec) H2M 2W1
Tél.: 514-389-9223, poste 2556 ou 1-800-361-0483
francois.beaudoin@unifor.org

Robert Morin
565, boul. Crémazie Est
Bureau 10100, Montréal, (Québec) H2M 2W1
Tél : 514 850-8971 Sans frais 1 800 361-0483 poste 8971
robert.morin@unifor.org

Toutes vos communications demeureront confidentielles.